test
You have not selected any currencies to display
You have not selected any currencies to display
AccueilActualitésLa FTC et un groupe dirigé par des New-yorkais lancent leur procès...

La FTC et un groupe dirigé par des New-yorkais lancent leur procès contre Meta

-

Après un an d’action en justice, le fondateur de Yur lance un procès pour pratique anticoncurrentielle.

Cette semaine, la Federal Trade Commission, ainsi que des États américains tels que New York, le Tennessee et la Caroline du Nord, montent un dossier anticoncurrentiel contre la société mondiale Meta.

Dans le cadre d’une initiative lancée par le bureau de la procureure générale de New York, Letitia James, les législateurs prévoient d’enquêter sur la société basée à Menlo Park à la suite d’accusations formulées par divers développeurs de logiciels immersifs.

Le groupe affirme que Meta utilise ses plateformes de médias sociaux et de logiciels de RV pour empêcher les entreprises concurrentes de publier des applications immersives ainsi que des mises à jour logicielles pour empêcher les développeurs tiers d’optimiser les applications de RV sur les appareils Quest.

Selon les rapports, Cix Liv, ancien PDG et fondateur de Yur, a accusé Meta d’avoir intégré des mises à jour logicielles qui empêchaient ses applications de fitness immersives de fonctionner sur le matériel Meta Quest.

Liv poursuit des plaintes anticoncurrentielles depuis la mi-2021, et dans une interview l’année dernière, il a affirmé que « Facebook [Meta] ne se soucie pas du tout des [développeurs] tiers ».

Il a poursuivi en déclarant qu’il s’est senti « traumatisé » lorsque Meta, anciennement Facebook, a annoncé plus tard son application de fitness VR concurrente Oculus Move.

Au cours de l’interview de 2021, Liv s’est expliqué davantage « En gros, ils prétendent vouloir travailler avec vous, tout en volant toutes vos méthodes, et même en recherchant votre équipe qu’ils essaieront ensuite de vous débaucher […] La copie n’est même pas le plus gros problème, c’est le fait qu’ils vous agresseront activement et vous bloqueront, tout en gérant un magasin d’applications tiers ».

En outre, Darshan Shankar, PDG de Bigscreen VR, a déposé des plaintes similaires après que Meta a lancé son propre service de streaming de films immersifs qui a directement concurrencé le petit studio.

Cette nouvelle intervient après que Meta ait été confrontée à une vague d’affaires anticoncurrentielles similaires au cours de la dernière décennie, notamment après l’achat de WhatsApp, Instagram et Oculus, ce qui a incité plusieurs législateurs à bloquer les transactions en raison de craintes anticoncurrentielles.

Problèmes de sécurité

Malgré le changement de marque en octobre de l’année dernière, Meta doit faire face à de nombreuses inquiétudes concernant la confidentialité et la sécurité du réseau de médias sociaux de l’entreprise, qui poursuit son voyage dans le métavers.

Selon des rapports récents, Meta n’a pas fourni de détails sur ses procédures de confidentialité et de collecte de données pour les utilisateurs. Owen Vaughan, directeur de la recherche chez nChain, a noté que les ambitions de métavers de la firme ouvrent « beaucoup plus de risques en termes de confidentialité et de sécurité. »

En outre, Frances Haugen, une ancienne ingénieure en données de Facebook, a divulgué une série de documents affirmant que Meta ne protège pas les utilisateurs sur ses plateformes de médias sociaux.

En réponse aux inquiétudes croissantes concernant la protection de la vie privée, Nick Clegg, le responsable mondial des communications de Meta, a annoncé que l’entreprise allait protéger les utilisateurs de ses plateformes, s’associer à des organisations supranationales mondiales pour construire le Metaverse de manière éthique, et s’engager à investir 50 millions de dollars dans cette initiative.

Les préoccupations du public concernant les problèmes de confidentialité des données de Meta augmentent également en raison des publicités VR de l’entreprise dans les jeux. Malgré cela, Andrew Bosworth, directeur de la technologie chez Meta, a réagi en déclarant : « C’est notre faute. Je ne pense pas que nous [Meta] ayons très bien communiqué. Nous sommes là pour les développeurs ».

Avatar photo
Hashor
Passionné par l'actualité économique du métavers.
spot_img
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

DERNIERS ARTICLES

Explorer le bar Meta Lite dans Decentraland

Si vous aimez boire de la bière, jouer à des jeux et une atmosphère de bar de plongée, j'ai l'endroit parfait pour vous.

The Sandbox promet 50 millions de dollars aux start’ups du métavers

Le programme d'accélérateur dans le domaine du métavers de The Sandbox vise à lancer plus de 30 startup's.

Guide de voyage dans Decentraland : La salle de musique TRU

Oh, bonjour voyageur ! Si vous êtes ici, c'est probablement que vous cherchez des choses à faire dans le métavers.

Decentraland ajoute la fonction « Ma boutique » à sa place de marché

Voici "Ma boutique" ("My Store"), le dernier ajout au marché en constante expansion de Decentraland.

Suivez-Nous

518FansLike
285FollowersSuivre
spot_img

Articles Populaires

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x